J'ai eu très mal au crâne aujourd'hui. D'aucuns diraient que j'ai été bien puni. Personnellement, je dirais que ça valait le coup. Ces céphalées étant la résultante d'une excellente soirée en compagnie de personnes très sympathiques, non, rien de rien, je ne regrette rien. D'autant que cette petite réunion nous a permis de mettre au point notre stratégie de conquête du Saint Graal de la blogosphère, j'ai bien entendu nommé la Très Sainte Influence sur le Web 2.0. En effet, nous nous sommes rendu compte que la grande majorité des blogueurs influents ont le grand privilège de pouvoir rédiger des posts sponsorisés par des agences pour des produits génialissimes et complètement trop cool (téléphone portable dernière génération, ordinateur ultra-portable, et même, si, si, plancha Tefal...), et ceci grâce à l'influence qu'ils possèdent et exercent incontestablement sur les millions de moutons bloggueurs du web 2.0.
Machiavéliques comme nous sommes, nous avons trouvé THE solution pour devenir nous aussi influents: retourner le système et gagner de l'Influence GRACE A des posts sponsorisés. Oui, oui, je sais, c'est la classe, la grande classe d'y avoir pensé, on s'étonne nous-mêmes. Et comme nous sommes encore plus intelligents que ça, on a décidé de se sponsoriser nous-mêmes pour faire des économies et ne pas dépendre des agences.  Rien que ça, ça prouve bien qu'on a tout à fait mérité de devenir Influents. Vous pouvez d'ores et déjà applaudir. Et commencer à envoyer vos demandes de parrainage, évidemment.

Je salue donc l'ensemble des participants à cette soirée, qui pour ce que j'en sais, ont subi les mêmes difficultés que moi aujourd'hui, mais l'ont néanmoins bien mérité tellement ce sont des gens bien: Mamzelle Audrey, Azhenore, ., Jihen, Lilo... et bien évidemment le magnifique, le superbe, l'incroyable, le mirifique, j'ai nommé Silphi himself. Ce gars est incroyablement drôle et intelligent, et en plus, c'est un super coup (témoignagnes écrits fournis sur demande). Alors s'il vous plaît, n'hésitez pas, allez voir son blog, laissez-lui des commentaires, il le mé-ri-te, je vous le promets.

A bientôt pour une nouvelle "opé", comme on dit, les amis.